Comme le veut la tradition, c'est Fritz Ruchti qui a mitonné le civet de sanglier. Mais contrairement à la tradition, c'est sous un soleil radieux que le civet a été dégusté sur la terrasse du chalet. Accompagné de knopflis dorés avec amour par Jean, suivi d'un quatre-quart à l'envers de Ruth, arrosé par un bon vin de derrière les fagots de Bernard, les estomacs ont été repus avec délice! 

Les participants à cette belle journée ont aussi eu la visite de Maryvonne Falco de Corse. Ce nom vous dit quelque chose? son mari était Albert Falco, le fidèle second du Commandant Cousteau. Que de souvenirs, se diront les moins jeunes d'entre nous....